A/RES/55/180 B 12. Souscrit aux observations et recommandations formulées par le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires dans ses rapports4 et prie le Secrétaire général de veiller à ce qu’il en soit pleinement tenu compte; 13. Prie le Secrétaire général de prendre toutes les mesures voulues pour que la Force soit administrée avec le maximum d’efficacité et d’économie; 14. Prie également le Secrétaire général de continuer, afin de réduire les dépenses afférentes à l’emploi d’agents des services généraux, à s’efforcer de pourvoir localement les postes de cette catégorie affectés à la Force, en tenant compte des besoins de celle-ci; 15. Prie à nouveau le Secrétaire général de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire en sorte que soient intégralement appliqués le paragraphe 8 de sa résolution 51/233, le paragraphe 5 de sa résolution 52/237, le paragraphe 11 de sa résolution 53/227, le paragraphe 14 de sa résolution 54/267 et le paragraphe 14 de sa résolution 55/180 A, insiste à nouveau sur le fait que le montant de 1 284 633 dollars, correspondant aux dépenses occasionnées par l’incident survenu à Cana le 18 avril 1996, est à la charge d’Israël, et prie le Secrétaire général de lui faire rapport sur la question à la partie principale de sa cinquante-sixième session; 16. Décide de ramener le crédit qu’elle a ouvert dans ses résolutions 54/267 et 55/180 A, aux fins du fonctionnement et du renforcement de la Force pendant la période du 1er juillet 2000 au 30 juin 2001, d’un montant brut de 233 592 094 dollars (montant net: 228 191 141 dollars), y compris un montant brut de 6 967 059 dollars (montant net: 5 895 590 dollars) destiné au compte d’appui aux opérations de maintien de la paix et un montant brut de 1 089 216 dollars (montant net: 969 161 dollars) destiné à la Base de soutien logistique, à un montant brut de 207 154 194 dollars (montant net: 201 981 841 dollars), y compris un montant brut de 6 967 059 dollars (montant net: 5 895 590 dollars) destiné au compte d’appui aux opérations de maintien de la paix et un montant brut de 1 089 216 dollars (montant net: 969 161 dollars) destiné à la Base; 17. Décide également de ramener le crédit qu’elle a ouvert dans ses résolutions 54/267 et 55/180 A, pour la période du 1er février au 30 juin 2001, d’un montant brut de 97 330 038 dollars (montant net: 95 079 645 dollars) à un montant brut de 70 892 138 dollars (montant net: 68 870 345 dollars), compte tenu du montant brut de 194 660 080 dollars (montant net: 190 159 283 dollars) déjà réparti pour la période du 1er juillet 2000 au 30 avril 2001; 18. Décide en outre que, conformément aux dispositions de sa résolution 973 (X) du 15 décembre 1955, il sera déduit des charges à répartir entre les États Membres en application du paragraphe 17 ci-dessus leur part du montant estimatif ramené à 2 021 793 dollars inscrit au Fonds de péréquation des impôts au titre des recettes provenant des contributions du personnel approuvées pour la Force pour la période du 1er février au 30 juin 2001; 19. Autorise le Secrétaire général à engager des dépenses d’un montant brut de 99 548 960 dollars (montant net: 97 558 500 dollars) pour continuer d’assurer le fonctionnement de la Force pendant la période du 1er juillet au 31 décembre 2001, et décide d’ouvrir un crédit d’un montant brut de 6 021 721 dollars (montant net: 5 284 652 dollars) destiné au compte d’appui et un crédit d’un montant brut de 629 045 dollars (montant net: 564 879 dollars) destiné à la Base de soutien logistique, ces montants correspondant à la 4 A/55/874, par. 10, al. a, et A/55/885. Voir également Documents officiels de l’Assemblée générale, cinquante-cinquième session, Cinquième Commission, 48e séance (A/C.5/55/SR.48), et rectificatif. 3

Select target paragraph3